"Chantons sous la pluie" à l'affiche

En matière de comédies musicales, "Chantons sous la pluie" fait partie des classiques du genre. Impossible d'oublier la mythique "Singin'in the Rain", le trio fabuleux formé par Gene Kelly, Debbie Reynolds et Donald O'Connor ainsi que l'ambiance festive que l'on ne présente plus et qui rend hommage au début du cinéma parlant.

L'histoire

A Hollywood, dans les années 20.  Don Lockwood est un acteur célèbre. Il forme un couple de cinéma très populaire avec la célèbre Lina Lamont. Lors d'une soirée, Don Lockwood fait la connaissance de Kathy, une danseuse, dont il tombe amoureux, ce qui rend jalouse Lina. Le cinéma qui était muet jusqu'alors devient sonore, ce qui bouleverse le monde du cinéma. Désormais, les acteurs doivent parler et Lina a une voix nasillarde, très désagréable. Grâce à des procédés techniques, Kathy prête sa voix à Lina. Mais, finalement, Don Lockwood et le producteur du film dévoilent ces manigances. Kathy est alors reconnue pour ce qu'elle est, une comédienne et chanteuse de grand talent. Le couple Don et Kathy sera heureux et fera beaucoup de...films!

La pluie, intermittente du spectacle

Parmi les scènes cultes du cinéma figure le clip où Gene Kelly entonne "Singin'in the Rain". Pour tourner cette séquence, des tuyaux avaient été disposés au dessus du plateau pour simuler la pluie. Mais, à l'heure du tournage, le réseau d'alimentation des studios de la Metro-Goldwyn-Mayer se sont trouvés privés d'eau, la faute aux habitants de Los Angeles qui arrosaient leurs jardins! Le tournage était alors remis au lendemain matin. Mais cette fois-çi, le costume de laine porté par Gene Kelly ne supportait ni la douche, ni la chaleur de l'été californien. Rétrécissant au fur et à mesure des prises, il fallut à l'acteur en changer plusieurs fois.


Vendredi 10 décembre

Une rencontre suivra la projection de "Sing'in the Rain". Avec la participation de Jean Serroy, universitaire grenoblois, essayiste, critique et enseignant de cinéma. Il vient de publier "Les 1000 films culte de l'histoire du cinéma" (Editions Glénat).

A ses côtés, Pascal Metge, directeur de production ou producteur exécutif, aussi bien sur des films d'auteur que des productions internationales ("Funny Games US", "Marie Heurtin", "Atlantique", "Le Genou d'Ahed"... Inconditionnel des comédies musicales, il prépare actuellement une série documentaire sur l'invention du cinéma parlant.

Vendredi 10 décembre à 19 h 30, Espace Brémontier à Arès.