Une rentrée défrisante

Espace Brémontier à Arès, sur le Bassin d'Arcachon

 Splendide film d'ouverture de la saison du Ciné-club du Bassin, vendredi 24 septembre à l'Espace Brémontier à Arès. " Le Mari de la coiffeuse " de Patrice Leconte (1990) est une comédie dramatique qui se joue des modes et traverse les époques.

Cet élégant  et sensuel huis-clos  est partagé par une jolie coiffeuse et son mari, un brin obsessionnel. Il pourrait, à certains égards, être un trouble reflet de cette crise sanitaire à laquelle la société est actuellement confrontée avec l'insidieuse tentation du repli sur soi. Heureusement, le " syndrome de la cabane " n'est nullement celui que connait le salon de coiffure décrit par Patrice Leconte. Antoine et sa dulcinée vivent une intense période existentielle dominée par le désir, la dépendance affective et la fragilité universelle des âmes amoureuses.

Le film est porté par d’excellents comédiens (Jean Rochefort, Anna Galiena). Il est aussi servi par une réalisation inspirée et sensible de Patrice Leconte (" Monsieur Hire ",  " Tandem ").  « Le Mari de la coiffeuse » a contribué à installer ce réalisateur talentueux dans un nouveau  registre, d’abord cantonné à l’univers du café-théâtre (" Les vécés étaient fermés de l’intérieur", " Les Bronzés ") films qui, jadis,  l’ont fait connaitre et apprécier. « J’ai peur que tu n’aies plus envie de me faire danser », confie Mathilde avant de choisir de disparaître. Fantasmatique, jouissif et poignant,  " Le Mari de la coiffeuse "  continue à danser dans nos têtes, trente ans après…

 


La saison  2021-2022

Toutes les projections prévues en 2021-2022

L'actualité du Ciné-club

Comptes rendus, évènements, interviews, revue de presse