"Carmen" dans le miroir

Depuis la  création du Ciné-club du Bassin, Monique Deroudille est fidèle aux rendez-vous proposés, à l'Espace Brémontier à Arès. Cette Andernosienne d'adoption confie avoir redécouvert  "Carmen" avec intérêt et porté un regard  approfondi sur le film de Carlos Saura (1983) qui magnifie l'art flamenco. Elle salue la grande qualité de l'oeuvre du grand cinéaste espagnol: la réalisation esthétique, le travail sur soi, la gestuelle, la maîtrise des mouvements, la dureté des expressions [ chez les acteurs-danseurs], la subtile présence des miroirs dans les décors du film.